Rencontre avec Gabriella Delorme-Grenier, pionnière de la Bolivie

C’est à Saint-Eustache que nous avons rencontré Gabriella Delorme-Grenier, adoptée de la Bolivie en 1992. Gabriella est en pleine préparation pour son premier voyage en Bolivie. Elle partira en mai pour visiter son pays d’origine, seule avec son sac à dos. Elle planifie effectuer du bénévolat à l’orphelinat de La Paz où son frère a été adopté deux ans après elle. Elle espère également se familiariser avec la culture du pays andin et apprendre l’espagnol.

« J’en ai longtemps voulu à ma mère biologique de ne pas m’avoir laissé quelque chose pour pouvoir la retrouver ou pour comprendre pourquoi elle m’avait abandonnée. Pourquoi elle ne m’avait pas laissé un message, un objet significatif, un nom, ni même une photo? »

LCDA-Gabriella 1

« J’avais le sentiment que ma mère biologique ne m’aimait pas assez pour qu’elle décide de m’abandonner. Mais avec le temps, j’ai compris qu’elle avait agi par amour, afin de me donner la chance de vivre une meilleure vie, contrairement à ce qu’elle croyait pouvoir m’offrir. »

LCDA-Gabriella 2

 

7 réflexions sur « Rencontre avec Gabriella Delorme-Grenier, pionnière de la Bolivie »

  1. C’est dure je sais moi aussi c’ est pareil que toi je suis d origine colombienne. Je sais pas comment faire pour retrouver ma famille biologique .

    1. Coucou, Marcha

      Es tu au Quebec, où en France?
      En France existe une association « la voix des adoptés » faite par des adoptés, pour des adoptés. Ils organisent beaucoup de groupes de paroles, événements culturels, thérapeutique et aussi offrent un soutien sur différents plans pour la recherche de ses origines.

      J’ai découvert grâce à l’émission qui a été faite sur Celine du Perou la fondatrice : https://youtu.be/dVLLtJ31veQ?t=36m35s

      sinon la page : https://www.facebook.com/groups/lavoixdesadoptes/?ref=br_rs

      J’ai découvert il y a peut, mais je sais qu’il y a beaucoup de potentiel, et surtout c’est un espace où ont rencontre vraiment des personnes qui ressentent les même choses.

      Bon courage.

      1. Bonjour, merci pour votre message. La couleur de l’adoption est un projet québécois, une première dans la province. Qui sait, peut-être un jour nous irons en France 😉 Quelques associations pour personnes adoptées existent également au Québec, merci de nous partager une initiative de la France. Nous croyons qu’il est important que les adoptées aient leur espace d’expression et de partage.

  2. Bonjour, j’ai entendu parler de vous par un amie. Peut être poutres vous m’aider.. . j’ai été adopté en Bolivie lorsque j’avais 2 ans, aujourd’hui je souhaite retrouver une grande soeur restée là-bas et peut-être mes parents biologiques ? Nous sommes une fratrie de 4 enfants. Une petite soeur adoptée elle aussi par une autre famille française, un grand frère adopté avec moi, et une grande soeur restée là bas et qui me manque terriblement.. Nous avons été laissé dans un orphelinat et nous n’en savons pas plus. Je ne sais comment débuter mes démarches ? Je recherche de l’aide, quelque chose par où commencer, si il y a des témoignages de quelqu’un qui cherche aussi… Je prends tout !! Je cherche aussi un peu d’espoir, Je m’appelle Isabel j’ai 28 ans, J’ai également un début de blog c’est  » isa – belle adoption « si vous pouviez partager.. Merci beaucoup

  3. Bonjour ! Je ne sais pas si cet article est toujours d’actualité, j’aimerais beaucoup pouvoir discuter avec Gabriella, je m’appelle Isabella je suis aussi bolivienne, adoptée par une famille française, tout ce qu’elle dit est ce que j’aurais pu dire, je commence mes démarches c’est assez difficile psychologiquement… son témoignage je le sens pourrait m’aider pour mon prore voyage en Bolivie… Je vous remercie, je vous met le lien de mon blog au cas où..https://m.facebook.com/IsaJustinianoCoimbra/?device_id=b525a74d-2c3b-42cf-8265-e5dfd67eb166

  4. Jai moi même était adopté en Bolivie dans un orphelinat a la paz. J’aimerais retrouvée mes parents biologiques mais j’ai très peu d’information. Savez vous vers qui je pourrais me tourner ? J’habite maintenant en France depuis mes 3ans.

Répondre à Maia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *